Hystérectomie coelioscopique

Qu’est ce qu’une hystérectomie par coelioscopie ?

L’hystérectomie consiste à retirer l’utérus. Cette procédure est le plus souvent réalisé par laparoscopie ou cœlioscopie. Elle est réalisée sous anesthésie générale à l’aide d’un appareil d’optique de quelques millimètres de diamètre introduit par une petite incision, le plus souvent au niveau du nombril. La visualisation se fait sur un écran.

Il existe différents types d’hystérectomies laparoscopiques :
hystérectomie totale où le col et le corps de l’utérus sont retirés.
hystérectomie subtotale où l’utérus est enlevé et le col reste en place.
hystérectomie avec annexectomie (ablation du ou des ovaires ainsi que des trompes dans le même temps).
Le type d’hystérectomie dépendra de votre pathologie, de votre âge, de votre statut ménopausique.

Comment se passe l’intervention ?


L’intervention est pratiquée grâce à la mise en place d’entrées supplémentaires (en général deux à trois incisions en plus de l’incision de l’optique) au niveau de l’abdomen d’un diamètre habituel de 5 mm, mais pouvant aller jusqu’à 10 ou 12 mm, permettant le passage de tous les instruments nécessaires.

Lorsque l’utérus est très volumineux, le recours à la morcellation endoscopique permet d’éviter une ouverture plus large de l’abdomen. Cette morcellation est contre indiquée en cas de pathologie cancéreuse.

L’utérus est extrait par les voies naturelles. La cicatrice du fond du vagin remplace le col utérin et met environ un mois à acquérir sa solidité.